Aller au contenu principal
Chercher

Tous savoir au sujet des frites

Kindjes kopen frietjes

C’est bien connu, la Belgique est LE pays de la frite. Dans aucun autre pays du monde, vous ne trouverez autant de friteries au kilomètre carré et une culture de la frite si vivante. Mais d’où vient cette culture exactement? Et avec quelle boisson mangez-vous vos frites: bière ou vin?

La culture de frite, un véritable patrimoine

Notre culture de la frite et des friteries est si unique qu’elle est aujourd’hui reconnue comme patrimoine culturel de la Belgique. Comment cette passion de la frite est-elle née? À la kermesse, pardi! Début du 19e siècle, la population des villes et villages se ressemblait une fois par an à l’occasion de la kermesse annuelle et faisait la fête tout en mangeant de savoureuses frites. Vers 1820, de nombreuses friteries mobiles sillonnaient l’actuelle Belgique de kermesse en kermesse, mais vu le succès toujours croissant des frites, des friteries permanentes finirent par s’implanter sur chaque place de village du pays. Résultat? La Belgique compte désormais 5 000 friteries sur son territoire!

Des frites se mangent avec: A) de la bière, B) du vin?

Vous aimez manger vos frites avec une bonne petite bière? Cela s’explique! En effet, le goût légèrement amer de la bière se marie à la perfection avec la touche salée des frites. Le tanin du vin, en revanche, ne fait pas vraiment la paire avec les frites. Les connaisseurs s’accordent même à dire que le vin et les frites sont de véritables opposés sur le plan gustatif. Vous préférez tout de même accompagner votre paquet de frite d’un petit verre de vin? Privilégiez dans ce cas un vin jeune et simple au goût neutre.

Des frites de toutes les formes et de toutes les tailles

Des doutes subsistent toutefois quant à la forme de frite parfaite. En Flandre, les frites possèdent généralement une épaisseur comprise entre 9 et 11 mm, 10 mm étant l’épaisseur préférée de nombreux Flamands. En Wallonie, en revanche, les frites sont souvent coupées plus grosses et peuvent atteindre 13 mm d’épaisseur.

Notez toutefois qu’il existe des variantes bien plus fines. Le plat «steppegras», par exemple, est un plat culinaire breveté par Jean Ceustermans qui se compose d’une montagne de frites coupées à 1mm d’épaisseur. En Angleterre, certaines frites sont également dénommées «frites lacets» en référence à leur forme (vous l’aurez deviné) de lacets de chaussures. Enfin, les frites allumettes et les frites cheveux d’ange ne sont quant à elles pas plus épaisses que 5mm et 0,5 mm respectivement.

Plus d′histoires cuisine

Toutes les histoires cuisine

S’il y a bien un point sur lequel la plupart des pays du monde s’entendent, c’est à quel point les...

Nous ne vous apprendrons probablement pas que les fruits et légumes sont des aliments extrêmement...

Peut-être ne le soupçonnez-vous pas, mais la mayonnaise est une sauce à l’histoire pour le moins...